Varices

Qu'est ce que des varices ?

Les varices sont liées à un défaut du retour veineux.

Le sang est amenés par le coeur jusqu'au bout de la jambe par les artères, il remonte ensuite au coeur par les veines. Il existe deux réseaux de veines au niveau des jambes :

  • des veines profondes, les plus importantes, qui drainent plus de 90 % du sang veineux. Ces veines sont localisées en profondeur de la jambe, au contact des artères et ne sont pas visibles.
  • des veines superficielles, moins importantes et ne drainant que 10 % au mieux du sang veineux. Ces veines sont localisées sous la peau, une à la face interne de la jambe et de la cuisse (la veine grande saphène), l'autre à la face postérieure du mollet (la veine petite saphène). Elles se drainent toutes les deux dans le réseau veineux profond, soit à l'aine, soit à l'arrière du genou.

Ces veines comportent des valves anti retour qui ne permettent au sang que de remonter depuis le pied jusqu'à la racine de la jambe.

Les varices sont liées à un problème sur ces veines superficielles.

Les valves anti retour qui en principe ne permettent au sang que de remonter depuis le pied jusqu'à la racine de la jambe, deviennent incompétentes et autorisent alors le sang à redescendre vers le bas...

 

Lorsque l'on se trouve en position debout, le sang peut donc redescendre vers la jambe, la cheville et le pied. Après une journée complète debout, le pied se gorge de sang veineux : il devient très lourd, très chaud, parfois gonflé et gratte. D'autre part, les veines microscopiques qui rejoignent la veine saphène se dilatent progressivement, jour après jour, et deviennent visibles, formant parfois des amas ou des "noeuds" que l'on nomme varices !

Comment les traiter ?

Le traitement consiste à supprimer ces veines superficielles qui viennent perturber le retour veineux alors même qu'elles ne sont pas essentielles.

Lorsque les varices ne sont pas trop grosses, il est possible de les boucher sans avoir à les enlever. Cette technique est appelée "Sclérose". Elle est pratiquée par un angiologue qui bouche les varices en les piquant (comme une prise de sang) sous échographie, et en injectant une mousse.

Lorsque les varices sont trop grosses, il est nécessaire de recourir à une opération chirurgicale, visant à enlever toutes les varices anisi que la ou les veines saphènes en cause.

Cette opération est appelée "Stripping".

 

Cette chirurgie se pratique en ambulatoire, c'est à dire sans hospitalisation de nuit. Elle se fait soit sous anesthésie générale soit sous rachi anesthésie, et nécessite donc toujours le recours à une consultation d'anesthésie préalable.

Innovations ?

La chirurgie classique donne de très bons résultats. Cependant elle est source d’hématomes souvent importants et parfois douloureux. Elle s’accompagne systématiquement de trois semaines d’arrêt de travail.

 

Depuis peu, se sont développées des techniques mini invasives, permettant de supprimer la veine grande saphène à l’aide d’une sonde intra vasculaire. Le principal intérêt de cette technique est de permettre une très nette diminution de la quantité d’hématome, et ainsi un retour précoce à la vie active. Il faut compter seulement 3 jours d’arrêt de travail ! La radiofréquence, technique qui semble donner les meilleurs résultats, est déjà utilisée depuis plusieurs années et ses résultats à long terme sont suffisament bons pour permettre tout prochainement une prise en charge par la sécurité sociale.

 

Le docteur MATHEVET opèrent régulièrement des patients par cette méthode, et les très bons résultats à court terme sont confirmés. 

 

Dr J-L MATHEVET

OU ME JOINDRE ?

- du lundi au jeudi, à la Clinique du Renaison

- le vendredi, au Centre Hospitalier de Roanne

CONSULTATIONS

sur rendez vous :

- les lundi et jeudi à la Clinique du Renaison

04 77 44 89 94

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Roanne Vasculaire